True Leaf Pet est une division de la société True Leaf Medicine International Ltd. Visitez le site www.trueleaf.com pour plus d’informations.
interpréter les signes de mal être chez son chien

Comment interpréter les signes du mal-être chez le chien ?

Actualités Chiens, Santé, conseil d’experts

Les chiens communiquent énormément, avec leurs congénères bien entendu, mais également avec nous. Le seul problème, c’est qu’il leur manque la parole… Il est donc parfois difficile de décrypter les signaux qu’ils nous envoient.

Pour être sûr de bien interpréter les signes de mal-être que vous envoie votre chien, je vous propose ici un petit guide simple pour vous aider à mieux comprendre votre animal et trouver des solutions pour le rendre plus heureux.

Bien entendu, c’est un article très “global” et il ne faut pas oublier que tout comme nous, chaque chien est unique et certains ont des manières bien à eux d’exprimer leur mal-être. Le plus important est d’apprendre à observer son chien, à le connaître pour ensuite identifier les éventuels problèmes.

 

Quels sont les signes du mal-être chez le chien et comment les interpréter ?

Avant toute chose, il convient de signaler que dès lors que vous observez un changement d’attitude assez brutal chez votre chien, emmenez-le rapidement chez le vétérinaire qui a l’habitude de le suivre.

C’est un premier réflexe à avoir qui, dans certains cas, peut faire la différence. Mieux vaut se rendre chez le vétérinaire “par précaution” que de négliger un changement de comportement soudain et passer à côté de quelque chose de potentiellement grave.

Voici une liste des signes relativement communs qu’envoient les chiens lorsqu’ils ne sont pas bien dans leurs pattes :

  • Manque d’appétit / perte de poids : c’est très souvent le premier signe que l’on remarque. Votre chien “bidon sur pattes” devient difficile, refuse sa gamelle, mange seulement quelques croquettes, etc. ? Alors c’est que quelque chose ne va pas. Il convient alors de trouver la raison de cet inconfort.

 

  • Problèmes de sommeil / hyperactivité : votre chien est en mouvement constant, il n’arrive pas à se poser et est sans cesse en demande d’attention. Il ne dort pas ou très peu la nuit ? Cela n’est bien entendu pas normal car tout comme nous, les chiens sont des êtres diurnes et non nocturnes.

 

  • Destructions : habituellement votre chien est relativement sage et presque du jour au lendemain il se met à détruire en votre absence, s’en prend à tout ce qui lui passe sous la truffe ? Il est alors indispensable de trouver la cause du problème et non d’en résoudre uniquement les symptômes.

 

  • Agressivité : votre chien se met à grogner, que ce soit sur vous lorsque vous l’approcher ou sur les gens dans la rue ou à l’égard de ses congénères ? Si c’est un comportement assez soudain (et d’ailleurs même si c’est un comportement qu’il adopte depuis toujours) c’est qu’il y a un problème et que, pour la sécurité de tous, vous devez le résoudre.

 

  • Problèmes gastriques : on dit souvent que pour savoir si un chien est en bonne santé, il faut regarder ses excréments… Ce n’est pas très glamour et pourtant, l’aspect des besoins qu’il laisse derrière lui est un très bon indicateur de son état. Ainsi, si vous observez des diarrhées ou au contraire une constipation chez votre chien, ce n’est pas anodin et il ne suffit pas de se dire “ça va passer”, vous devez comprendre pourquoi et résoudre le problème rapidement.

 

  • Changement de comportement soudain : de manière générale, ce signe est très “parlant” et vous devez bien observer et connaître votre chien pour identifier l’élément déclencheur qui le pousse à adopter brutalement un nouveau comportement.

 

  • Tous les comportements qui deviennent excessifs : cela peut concerner de nombreux comportements, que ce soit les aboiements, les léchages, les demandes d’attention, la crainte, les destructions, les malpropretés, etc. Dans tous les cas, si votre chien adopte un comportement de manière excessive, ce n’est pas pour rien et il existe toujours des solutions pour permettre à votre toutou de retrouver un équilibre, son équilibre.

 

Quelles sont les causes du mal-être chez le chien ?

Les causes de mal-être d’un chien peuvent être diverses, mais globalement, voici les 6 causes qui peuvent amener un chien à être malheureux :

Cause n°1 : Un changement d’environnement

Que ce soit un déménagement ou simplement un changement de meubles dans le salon, la moindre modification peut avoir des répercussions sur un chien.

Tout dépend bien entendu de la sensibilité de votre chien, mais sachez que, même si cette espèce est réputée pour ses capacités d’adaptation, cela ne se fait pas sans transition non plus.

J’exagère un peu en parlant du changement de meubles dans le salon mais parfois il suffit d’un rien pour qu’un chien perde ses repères.

 

Cause n°2 : La modification du groupe social

L’arrivée d’un nouveau membre au sein du groupe social de votre chien, que ce soit un bébé, un chiot, un nouvel animal de compagnie ou autre, peut le bouleverser et l’amener à développer des comportements qu’il n’adoptait pas auparavant.

Cause n°3 : Un défaut d’apprentissage

Un chien qui manque d’éducation est un chien qui peut avoir des difficultés à s’intégrer au sein de sa famille d’adoption, d’une part, mais aussi au sein de la société de manière générale.

Et souvent, lorsque l’on a un chien non éduqué, le premier réflexe que l’on a c’est de ne plus interagir avec lui, l’isoler dès que des invités arrivent, le laisser seul à la maison lorsque l’on part en balade, etc.

Malheureusement, c’est un cercle vicieux dans lequel de nombreux propriétaires s’installent : je n’ai pas appris à mon chien à marcher en laisse, donc je le sors peu, et les rares fois où je le sors, il est ingérable, alors je ne le sors plus du tout.

Ce manque d’interactions sociales, dû à un défaut d’apprentissage, peut causer de lourds dégâts chez le chien car, par nature, cette espèce n’est pas solitaire. Les chiens ont besoin de contacts, d’interactions et d’échanges.

Cause n°4 : Un manque de cadre

De même que les défauts d’apprentissage, l’absence de règles de vie et de limites à ne pas dépasser peut causer beaucoup de problèmes et rendre un chien très malheureux.

Car non, tout laisser passer à un chien et lui donner une totale liberté ce n’est pas le rendre heureux : c’est le mettre dans une situation inconfortable, non sécurisante et donc potentiellement très anxiogène.

Bien que la comparaison soit souvent délicate, c’est exactement la même chose avec un enfant. Si aucune limite n’est posée, l’individu n’évolue pas dans environnement sécurisé et peut donc développer de nombreux troubles comportementaux.

Cause n°5 : Une mauvaise réponse aux besoins de dépense

Bien entendu, à des degrés différents, tous les chiens ont besoins de se dépenser, que ce soit physiquement, mentalement, socialement ou de manière olfactive.

Sans cela, ils peuvent rapidement développer des troubles du comportement comme des aboiements excessifs, des destructions, des demandes constantes d’attention, des fugues, etc.

Proposer à son chien au moins une vraie balade tous les jours, de minimum 30 minutes, des jeux d’occupation à la maison, des activités stimulantes, des rencontres congénères, etc. permet de résoudre une grande partie des problèmes que vous rencontrez avec votre chien. Cela prend du temps, certes, mais “on a rien sans rien” paraît-il…

Cause n°6 : Un problème de santé

Enfin, naturellement, votre chien peut souffrir d’un problème de santé et pour être certain que ce ne soit pas le cas ou pour permettre à votre chien de se sentir mieux, une seule solution : le vétérinaire !

Que faire pour rendre son chien heureux ?

Dès lors que vous avez identifié la cause du mal-être de votre chien, le rendre heureux n’est alors qu’une question de temps et de rééquilibrage.

Puis, pour ce qui est d’interpréter les signes de mal-être de votre chien, parfois, il est très utile de demander un avis extérieur, le mieux étant que ce soit un professionnel de l’éducation et du comportement canin. Demandez ainsi soit à votre vétérinaire, soit à un éducateur canin professionnel qui vous donnera toutes les clés pour rééquilibrer la relation que vous avez avec votre chien et lui permettre d’être mieux dans ses pattes.

Et pour récapituler tout ce qui a été dit ci-dessus, voici la liste des bonnes choses à faire pour être certain de ne plus avoir à se soucier du mal-être de son chien :

  • Dépensez votre chien tous les jours, que ce soit physiquement (balades, séances de jeux), mentalement (apprentissage, jeux d’intelligence et de réflexion), socialement (rencontres congénères régulières et positives) et/ou de manière olfactive (pistage, recherche de friandises, etc.).

 

  • Imposez un cadre à votre chien, ne le laissez pas faire tout ce qu’il veut. En adoptant une attitude ferme et cohérente, vous serez rassurant(e) pour votre chien et une relation de confiance s’installera.

 

  • Apprenez-lui régulièrement quelque chose, que ce soit les bases éducatives (assis, couché, pas bouger, tu laisses, rappel, etc.) que vous renforcez ou d’autres petits tricks (donne la patte, fais le beau, etc.). Cela permet de maintenir l’éveil de votre chien, de consolider son éducation et renforcer votre relation.

 

  • Prenez le temps d’observer votre chien, apprenez à le connaître pour rapidement déceler un quelconque changement de comportement. Et lorsqu’une modification de son environnement ou de son groupe social apparaît, prenez du temps pour votre chien, ne le laissez pas de côté et intégrez-le pleinement à votre vie.

 

  • Nourrissez-le bien, n’achetez pas ses croquettes en supermarché, privilégiez la qualité pour éviter tout problème de santé. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire. De même pour les friandises, faites le bon choix et misez sur la qualité.

 

friandises naturelles sans céréales pour chiens calmant à base de chanvre et camomille

Chez True Leaf pet, vous avez le choix parmis plusieurs produits qui vous permettent de faire plaisir à votre chien en le récompensant de ses bonnes actions tout en l’aidant à se sentir mieux dans ses pattes.

Pour les chiens sensibles qui émettent des signaux d’inconfort comme ceux évoqués ci-dessus, je vous recommande les friandises de la gamme CALMING pour aider votre chien à s’apaiser et mieux gérer les imprévus et les changements (tout en respectant les conseils de cet article bien entendu).

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous accédez à une utilisation des cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et paramétrer les cookiesOk, tout accepter